Le site a atteint les 1 000 visites au 28 janvier 2015 et 836 visiteurs (16 % revenant plusieurs fois). Ce site a ouvert le 8 octobre 2013.


En moyenne un visiteur regarde 3 pages et reste 2mn sur le site. 


Pour 63 % des visiteurs, l’arrivée sur ce site est fortuite, ils le quittent donc immédiatement. Reste que les autres prennent le temps de regarder le site.

On compte plus de 3 075 pages vues.

Sur les 1 000 visites, 611 sont faites depuis la France, pour les visites étrangères un brésilien est resté près de 10 mn (le Brésil compte 139 visiteurs, mais il y a doit y avoir une histoire d’homonymie), un indien (près de 3mn), des suisses (3mn30), 33 italiens (avec jusqu’à 3mn de consultation), et un Hongkongais près de 2 mn. Sinon mais avec des durées qui laissent penser à une erreur : 37 russes, 20 allemands, 17 états-uniens, 11 espagnols….

Sans surprise c’est l’Ile-de-France qui arrive en tête des lieux de consultation de nos visiteurs (304 visiteurs). Mais on en compte aussi en Rhône-Alpes, PACA, Centre ou Pays-de-la-Loire… ou à la Réunion et en Martinique. En Ile-de-France, les internautes sont surtout à Paris (146 visiteurs), Montreuil (53), Vincennes ou Rosny-sous-Bois.

Vous êtes 164 visiteurs réguliers. 90 sont venus entre 2 et 4 fois, 27 entre 5 et 8 fois et 47 plus de 8 fois. Pour la durée de consultation, certains prennent leur temps : 83 sont restés entre 3 et 10 minutes, 45 entre 10 et 30 minutes et 12 plus de 30 mn.

Les pages les plus vues sont la page d’accueil, celle de l’histoire de la compagnie (mais de part Google, c’est la porte d’entrée principale), l’historique des spectacles, le formulaire de contact, les biographies et l’information sur le prochain spectacle (34 lectures). Dans les anciennes pièces, ont encore la côte : le Médecin volant, l’Affaire de la rue de Lourcine, la Bonne âme de Se-Tchouan, Cyrano de Bergerac, le Cercle de craie caucasien, ou Femmes méfiez vous des femmes (plus de 25 lectures chacun).

Sinon vous êtes 32 à avoir lu notre annonce de recherches de comédiens. C’est bien ! Mais qu’attendez-vous pour sauter le pas ?