L’association L’Arbre aux Graffiti est née en 1984 de la réunion de deux compagnies de théâtre qui ont vu le jour au sein du lycée Jean Jaurès de Montreuil, l'Arbre Sec, dirigée par Hélène Bayard, et Montreuil grafitti, dirigée par Marie-Claude Chiniard.
Elles regroupaient toutes les deux des professeurs et des élèves du lycée qui présentaient dans des salles de Montreuil (notamment à la Bourse du Travail) des projets de spectacles classiques ou contemporains.

L'association a pour but de promouvoir la pratique du théâtre, en proposant des ateliers et en réalisant des spectacles. Depuis 2006, son objet est de promouvoir le théatre parmi la jeunesse de Montreuil-sous-Bois, son insertion dans la vie associative locale et le contexte culturel de la ville.

Si la compagnie de l'Arbre Sec représente une part importante des activités, l'association rayaonne aussi autrement sur la ville.

A l’initiative du Service Culturel, l'association effectue depuis plusieurs années un travail d’écoute des habitants du quartier Bel Air - Grands Pêchers, à base d’entretiens qui sont transcrits dans un spectacle, joué également par quelques habitants. Les thèmes se succèdent : Histoire(s) de quartier, Histoires de familles, Histoires d’objets, la Nourriture, l’Argent, la rénovation. Peu à peu se constitue un recueil de la mémoire du quartier, de ses aspirations, de ses angoisses aussi.

Parallèlement, la Compagnie a ouvert des ateliers adolescents et enfants (avec la participation des familles) dans le cadre du CUCS, dans le même quartier.

La Compagnie est ouverte à tous, amateurs de tous âges, débutants ou confirmés, dans le cadre des différents ateliers, qui sont gratuits grâce aux subventions. Si vous souhaitez nous rejoindre, quel que soit votre âge, une place vous attend…

L'association est inscrite à la Fédération Nationale des Compagnies de Théâtre et Animation (FNCTA) et elle a reçu l'agrément du Ministère de la Jeunesse Education. Elle n’aurait pas pu avoir toutes ces activités sans le soutien actif de la municipalité de Montreuil, depuis le début de sa création et encore à présent. Elle perçoit aussi des subventions du Ministère Jeunesse et éducation populaire.

Une présentation de l'atelier de quartier dans l'enceinte des murs à pêches.

 

Quelques photos d'un spectacle de quartier, le Château d'eau.