Resister = Exister

Paroles de Résistants (1940-1945)

Tirées du livre d'Yves Blondeau "Rester debout" (éditions Tirésias)

A l'heure où les acquis sociaux de la Résistance sont de plus en plus menacés, des citoyens d'aujourd'hui redonnent vie à la parole de Résistants sur la scène d'un théâtre.

 

Résister = Exister est une œuvre théâtrale qui appréhende l'Histoire par le témoignage. Elle souhaite faire comprendre l'esprit de la Résistance.

Sa genèse renvoie aux 90 heures d'entretiens avec des résistants qui ont abouti d'abord au film du cinéaste Vincent Goubet Faire quelque chose, puis au livre de Yves Blondeau, Rester debout. La pièce est le fruit du travail collectif de la Compagnie de l'Arbre Sec avec cet auteur.

Le spectacle, fluide et prenant, suit le fil chronologique d'événements qui se déroulent des premiers engagements aux cloches de la Libération, de la révolte individuelle à l'organisation, aux réseaux.
Le décor minimal de Jean-baptiste Huet, favorise une grande liberté de mouvement - un rideau noir, duquel les acteurs surgissent et dans la nuit duquel ils re-disparaissent. Chaque comédien est le porte-voix de paroles réelles de résistant-e-s, des connu-e-s aux moins connu-e-s : Guillemot, Teboul, Riffaud, Aubrac, Ravanel, Chambeiron, Hessel, Crémieux-Brilhac, Sidobre... des membres du groupe Manouchian, de Carmagnole, de défense de la France, de Combat, et de différents maquis... Les lieux se multiplient et se diversifient dans un va et vient continuel  de personnages. On est dans le quotidien des villes et des campagnes occupées - services publics, réquisitions d'usines ou de production paysanne, files de ménagères en colère, manifestations, grèves, rebelles du STO et défilé de maquis (Oyonnax), journaux vendus à la criée, programme du CNR... Des pauses chantées, des enregistrements de discours d'époque ou des solos de clarinette, ponctuent ce récit panoramique qui explore les diverses facettes d'une lutte dont on perçoit peu à peu l'unité. Six acteurs devenus une foule, un pays qui se lève. Le propos se veut universel, la mémoire vivante. Les paroles du passé nous réveillent. La résistance se conjugue vraiment du passé vers le présent.


Gisèle Provost

Représentations passées

Dimanche 3 à 16 h et samedi 9 avril 2016 à 20 h30

Salle Geroge Mahé, 21-29 rue de la Mare à l'Ane à Montreuil.

 

Samedi 7 à 20 h 30, dimanche 8 à 16 h et vendredi 27 mai 2016 à 20 h 30

Salle Résistance, 50 avenue de la Résistance à Montreuil.

 

Jeudi 15 décembre 2016 à 17h30

Carré de Baudoin, 121 rue de Menilmontant 75020 Paris

Libre participation aux frais. Réservations : 06 83 21 67 64

Le site du pavillon Carré de Baudoin

 

Samedi 4 mars 2017 à 15 h

Musée de la Résistance et de la Déportation de Picardie

5 place Carnegie 02700 TERGNIER

 

Une lecture des témoignages a déjà été présentée à différentes dates, notamment le 21 février 2015, date de l'anniversaire de l'exécution du groupe Manouchian, à Montreuil, salle PIC de la mairie et le dimanche 22 mars 2015 au café "Le lieu-dit", rue Sorbier, Paris 20ème.

 

Cette pièce est en tounée,  merci de nous contacter par le formulaire de contact pour tous renseignements.

Durée : de 50' à 1h30 hors débat. Adaptation possible aux lieux et aux publics (scolaire, associatif …). 

 

Un DVD est aussi en vente. Nous contacter par le formulaire pour l'acheter.

 


 

Mise en scène: Jean-Baptiste Huet

avec la collaboration d'Hélène Bayard et de Marie-Claude Chiniard

Avec : Hélène Bayard, Nicole Chamaillard, Marie-Claude Chiniard, Jacqueline Garcia, Dominique Tardière, Jacques Tardière.

Chant : Dominique Tardière

Musique : Jacques Tardière

Avec le soutien de la Ville de Montreuil.