Femmes, méfiez vous des femmes

Résumé
Middleton a fait jouer Femmes, méfiez-vous des femmes en 1612, dans l’Angleterre de Jacques 1er, époque de troubles et de violence. Nous avons adapté la pièce à une époque plus proche de la nôtre, celle du fascisme dans l’Italie des années 30. Nous y retrouvons le mêm désir acharné du pouvoir et la morale affiché qui cache de monstrueux appétits. Souvent l’aspect flamboyant du théâtre post-élisabéthain rejoint les fastes du fascisme. 
       Bianca quitte son mari, séduite par le gouverneur, podestat de Florence nommé par le pouvoir fasciste. Autour de ce couple d’autres intrigues se croisent, tramées par Livia, une grande bourgeoise dont le désir de puissance est , lui aussi, sans frein. La pièce est dominée par les personnages de femmes, victimes, complices, auteurs- et quelquefois les trois à la fois- des complots que permet la folie du moment. Mais les hommes ne sont pas en reste. 

Dates
Du 3 au 10 Mai 2009 au grand Hall du Parc Montreau à Montreuil

De Thomas Middleton

Anne Anxolabéhère : Livia
Hélène Bayard : La mère, L’abondance
Audrey Boulonnois : Isabella
Nicole Chamaillard : Fabritio
Marie-Claude Chiniard : Carlotta, Le Désordre
David Créton : Léantio, Le Pouvoir
Benjamin Hamo :Le Gouverneur
Jean-Baptiste Huet : Le Cardinal
Hassen Karroubi : Hippolito
Raymond Montesimos : Le Pupille
Jacques Paillard : Guardiano
Cindy Viala-Desfossez : Bianca

Adaptation et mise en scène : Hélène Bayard, Marie-Claude Chiniard, Benjamin Hamo et Cindy Viala-Desfossez
Costumes : Hélène Bayard
Décors : Dany Robert